>>Accueil >Actualités >News

Actualités

Mai 2019
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< >>

News

 

Il y a 1 événement(s) le 18/05/2019.

Trophée Kieny

Du 26 mars 2019 au 23 juin 2019.
Cet événement se répète le lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche.

Après trois heures d’épreuve le 25 mars au matin, suivies d’une longue attente et de nombreux discours, elles ont laissé éclater leur joie, et quelques sanglots, quand Olivier Nasti, le président du jury, a annoncé que leur équipe avait remporté la première édition du Trophée Jean-Marc Kieny.

Âgées de 17 ans, camarades de première année de bac professionnel au centre de formation par alternance (CFA) Adrien Zeller d’Illkirch-Graffenstaden, Marion Trendel, de Bernardswiller, Alyson Hoffmann, de Seltz, Margot Letscher, de Petersbach, et Laura Wahl, d’Auenheim, se sont imposées face à trois autres équipes, issues du CFA Joseph Storck (deuxième) et du lycée éponyme (quatrième) de Guebwiller, ainsi que du lycée Alexandre Dumas d’Illkirch (troisième).

Entraînées depuis un peu plus de deux mois par Vincent Klein, Alyson Hoffmann et Marion Trendel, qui avait déjà obtenu, au sein d’une autre équipe, la troisième place du Trophée Mille, en décembre à Reims, ont proposé un carré de porc (du « cul noir » de la vallée de Villé) poilé, fourré aux épinards piqués au radis noir, accompagné de pommes Anna en rosace, cube de céleri fourré au raifort et beignet de choucroute.

« Les chefs du jury (Olivier Nasti, Bernard Leray, Julien Binz, Marc Haeberlin, Laurent Arbeit, Guillaume Breta…), qui sont tous, pour nous, des modèles, nous ont mis dans de bonnes conditions et nous ont donné de nombreux conseils », a confié Alyson Hoffmann après la remise du trophée. « Coaché » par Ahmed Boukria, le binôme en salle a eu, pour sa part, davantage de mal à résister à l’émotion face aux personnalités présentes, en particulier pour expliquer le plat et justifier le choix des vins.

Créé en hommage à Jean-Marc Kieny, le chef de La Poste, à Riedisheim, brutalement décédé il y a deux ans, peu de temps après son élection à la tête des Étoiles d’Alsace, le trophée réalise son projet avorté de concours autour du concept d’« Alsace recuisinée », dont il avait fait sa marque.

Pour les jeunes lauréates, nourries à la choucroute, au Baeckeoffe et aux bouchées à la reine de leurs grands-mères, l’inscription dans la tradition régionale sonne comme « une évidence », même si elles ne se voient pas forcément ne travailler que cela à l’issue de leur formation.

Pour le moment, le trophée, remis à la Fonderie de Mulhouse devant l’élite de la gastronomie régionale (même Émile Jung, ancien chef du Crocodile, où Jean-Marc Kieny avait fait ses classes, avait fait le déplacement), donne envie à cette relève potentielle « de continuer et de donner encore plus ». Surprise du chef de la Maison Kieny, hier soir : le plat des gagnantes figurera prochainement sur la carte du restaurant. « Et ça, c’est énorme ! », réagit Marion Trendel.